Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 14:59
« Alimentation, Agriculture et Espaces Ruraux», est une publication du conseil général de l’agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux.
Dans son cahier d'octobre 2009 (lien vers la version complète), le CGAAER nous rappelle à quel point l'opinion publique européenne est obtus vis à vis des OGM, à quel point il est urgent d'en accepter au moins des cultures "expérimentales" afin de ne pas être à la remorque technologique des Etats Unis... Alors qu'elle relève elle même très bien les écueils de la dite "technologie"...
Le rapport est du même tonneau d'un bout à l'autre... Pas de réelle rentabilité supplémentaire, pas de réels diminution d'intrants (au contraire), une politique qui augmenterait les surfaces et les rendements, en opposition avec les politiques de développement durable visées, des réticences tout à fait fondées pour une application en afrique... non moins valables pour les autres pays... Bref, des ingénieurs agricoles complètement schizophrènes... Nous sommes bien d'accord que les OGM ne servent à rien, mais il faut bien rester dans la course... La course à quoi, la est toute la question...
La dénonciation des médias comme vecteur du principe de précaution par l'utilisation de la peur vendeuse de papier, c'est assez puissant comme argument... Quand le média est support de publicité tapageuse pour des OGM miracles , cela semble plus "normal"... La polémique médiatique sur l'amiante qui fait peur a t'elle brisé l'avenir de ce beau produit ?
C'est bien l'inconséquence de la responsabilité des techniciens d'Etat inféodés à l'industrie qui a rendu possible tous les abus... Et la fronde citoyenne anti-OGM des européens ne peut être que salvatrice...


Extraits :
... Il serait préoccupant que cette opposition du public européen, aux OGM, atteigne toutes les biotechnologies agricoles utilisées (recherche, obtention, multiplication). Le risque est alors non-négligeable de devenir dépendant de régions plus engagées dans ce secteur avec de graves conséquences économiques et agronomiques.
Dans les pays du sud où l’agriculture est fortement déficitaire, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) encourage l’utilisation des bio-technologies dans le secteur agricole en vue d’accroître la productivité et de réduire la faim dans le monde.
Mais les facteurs limitant des cultures OGM sont nombreux (qualité des sols, accès à l’eau et au foncier, formation, circuits de distributions...) et il est possible d’améliorer les rendements même en terres marginales par l’utilisation de techniques moins exigeantes en moyens de production. De telles démarches, contrairement à l’utilisation des OGM, prônent une approche systémique de l’agriculture paysanne et permettent, tout en conservant la biodiversité géné-tique des cultures, d’aller dans le sens des intérêts des petits paysans, sans compter qu’elles seraient plus sûres et moins coûteuses.
L’introduction d’une technologie est rarement neutre tant du point de vue social, économique qu’éthique et nécessite de mener des débats démocratiques sur les conséquences de ces introductions.
Or le débat s’est limité, le plus souvent, à une confrontation idéologique entre les pro et les anti alors qu’un débat objectif et raisonnable devrait pouvoir être tenu sur les OGM.
Certains médias sont davantage portés sur l’émotion que sur la réflexion, et la peur (à l’exemple des polémiques d’autrefois sur le train, le nucléaire et plus récemment des nanotechnologies…) reste une des meilleures armes pour augmenter leur audience et conforter leur pouvoir. Par ailleurs, il est plus facile de s’inscrire dans une stratégie de communication reposant sur des actions spectaculaires ou des formules simplificatrices que de trouver des voies d’avancées constructives.

Un manque d'information objective ?!...
"on doit déplorer que le contexte sur les OGM ces dix dernières années a entraîné un déclin des recherches sur les biotechnologies végétales tant au niveau public que privé (en France), à un point tel d’ailleurs qu’il n’y a plus un seul chercheur à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) travaillant sur des OGM à vocation alimentaire ..."
De qui se moque t'on ?...

Partager cet article

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article

commentaires