Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 23:50

C'est la poule qui fait l'oeuf, ou l'inverse, enfin, il parait...

Bien entendu, il ne s'agit pas d'un charnier humain, rien à voir...

Et pourtant, nous sommes tous des cochons...

L'empathie semble être un sentiment inné. La principale cause de nos comportements moraux.
C'est le fait de ressentir de l'empathie et de se comporter de façon positive avec ses congénères qui apporte un certain plaisir. La morale comme récompence. Pas très glorieux ? Que nenni.
La peur est également un sentiment inné. A l'inverse, elle permet de se rester en vie face un un stimulus dangereux, une agression potentiellement vitale extérieure.
L'éducation consiste à savoir ce que l'on met de chaque coté de la barrière, ce que l'on préfère mettre en avant.
L'éducation, en tous cas en france, je ne parle que de ce que je connais, met tous les être vivants en concurrence. La vie est aujourd'hui une vaste porcherie industrielle, on vous coupe les oreilles et la queue, on vous donne le gite et le couvert (pour les plus chanceux, estimez vous heureux), et que le meilleur s'en sorte, il aura le droit d'être chef ou gestionnaire, ou observateur de la porcherie.
Les cochons sont mes amis, j'aime tous les cochons. Les gentils, les salauds, on est tous des cochons...
J'ai la faiblesse de penser que les gens qui ont de l'empathie pour les salauds sont les seuls capables d'accéder à ce qu'on a coutume d'appeler une certaine forme de bonheur... Je pense, mais je m'autorise à me tromper, avoir de moins en moins peur des salauds, le tout étant de savoir vers ou veut aller l'espèce qu'on appelle humain... Ce n'est pas à moi de répondre pour elle.
Certainement que l'éducation devrait enseigner la compassion pour tous les êtres vivants, la solidarité comme modèle face à la concurrence entre tous. Je tente à mon petit niveau d'intégrer ces principes à ma propre vie, en aillant malgré tout du mal à l'imaginer possible à un niveau global, trop de mal à remettre les compteurs à zéro, on est ce qu'on a subit. 
Malgré ce qu'il a fait et ce qu'il continue de faire avec frénésie, je n'arrive pas a haïr l'être humain, et pourtant... empathie pour cette immense porcherie industrielle...

Partager cet article

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article

commentaires