Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 09:49
Alors, ce réchauffement climatique, ça craint oui où rien ? Non parce que quand même il faudrait savoir...
Il faudrait savoir quoi au fait ? Si la planète se réchauffe vraiment ? Si ce réchauffement est naturel ou anthropique ? Si on va tous crevé ?
A cette question, on peut répondre sans ambage... oui, c'est une question de jours, et pas tant que ça, même si pour certains, ça nous parait encore loin...
On meure tous un jour, pas très lointain, et beaucoup passent presque toute leur vie à comprendre et à accepter ça...
Sur le réchauffement, tous les scientifiques ont l'air à peut prêt d'accord, ça chauffe. Les modèles nous disent que l'humain a l'air d'y être pour quelques chose, c'est vrai, ou pas...
La question à toujours se poser ?
A qui profite une réponse positive  à cette question ?
Aux dirigeants de nos pays pour terrifier, culpabiliser, moraliser et ainsi canaliser l'énergie du mécontentement mondial qui gronde... Effrayer les habitants des pays riches pour justifier une politique de répression, de flicage et de reconduite manu military à la frontière en train de ce mettre en place ... Redonner un coups de fouet et un nouveau moteur vert à une économie basée sur la consommation effrénée à bout de souffle ?
Je pense que tout cela est prendre le problème à l'envers... Toutes ces politiques opportunistes sont les conséquences des crises existentielles que nous traversons, les politiques s'adaptent et n'ont à mon avis rien planifié à long terme. Même les multinationales, puissances économiques, qui ont plus l'habitude de la prospective, semblent assez démunient pour défendre leurs intérêts à long terme...
La main d'oeuvre corvéable ne manque pas, les clients non plus, mais le marché déjà très tendu des matières premières va bientôt entrer dans une phase critique...
L'écologie n'a rien à voir la dedans, elle est simplement une variable d'ajustement. Qu'en à faire le marché de l'écologie ? Voilà une vraie question...
La mégamachine s'en temponne du réchauffement climantique, produire plus et optimiser les profits, voilà le but ultime.
L'être humain, les matières premières, les conflits, tous cela sont des moyens visant une seule fin, produire plus et optimiser les profits.
La philosophie des lumières avait cru mettre l'homme au centre de toute réflexion, mettre l'économie au service du progrès et de l'égalité entre les humains par un rationnalisme éclairé, c'était une erreur, l'homme n'est que partie du tout, et le système économique qui aurait du servir l'homme a servi à le remettre à sa place par la mise en oeuvre de l'implacable loi dite "naturelle" de la libre concurrence du marché ... La mégamachine a transformé l'homme et l'écologie en moyens au service de sa seule fin, produire plus et optimiser les profits.

Peu importe que le réchauffement soit anthropique ou non, même qu'il soit ou pas, tant que le propre de l'homme sera de produire toujours plus, vert ou pas...
L'avenir de l'homme ne pourra pas être de paraître parce qu'il sait produire et acheter, mais de continuer simplement à être... où ne pas être, la est toujours la question...

Partager cet article

Repost 0
Published by Kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article

commentaires