Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 10:42
Ras le bol de se faire récupérer par les végétariens, cet année, le rapport de la FAO sur l'élevage est on ne peut plus clair :

Seul l'élevage, une fois ces quelques petites dérives corrigées, peut sauver le monde.

Grace à la technique, l'élevage devra passé d'une activité nuisible à l'environnement (encore que ça se discute), à une activité productrice d'énergie
et non polluante. Il permettra de sortir les pauvres de la misère et de leur donner à manger, et fournira une foultitude d'emplois au combien réjouissants.

L'élevage permettra également à l'industrie pharmaceutique de montrer toute son efficacité et de continuer à faire un maximum de profits afin de répondre aux crises sanitaires qui ne manquerons pas d'augmenter. Crises qui seront imputées aux petits éleveurs mauvais élèves...

Comment on double la production de viande, qui utilise déjà 80 % des surfaces agricoles utiles sans augmenter les problèmes environnementaux, la FAO nous l expliquera dans 30 ans. 15 % de l'énergie alimentaire, 80 % des surfaces cultivées... La viande, un produit rentable... Mais la rentabilité économique est bien différente de la rentabilité écologique... Pour le moment... Il parait que cela va changer, quelqu'un a prévenu la FAO ?


Extraits :
Le secteur de l'élevage est l'un des segments les plus dynamiques de l'économie agricole, selon le rapport. L'élevage contribue à hauteur de 40 pour cent de la valeur totale de la production agricole et assure les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire de près d'un milliard de personnes...

A l'échelle mondiale, l'élevage représente 15 pour cent de l'énergie alimentaire totale consommée et 25 pour cent des apports en protéines...

Pour satisfaire une demande croissante, la production mondiale annuelle de viande devrait augmenter de 228 millions à 463 millions de tonnes d'ici à 2050 alors que la population bovine devrait passer de 1,5 milliard à 2,6 milliards et celle des caprins et ovins de 1,7 milliard à 2,7 milliards, selon les estimations de la FAO...

"Les décideurs politiques ont également besoin de reconnaître et protéger les filets de sécurité que représente l'élevage pour les plus pauvres."...

L'objectif est de veiller à ce que la croissance continue de cette production ne soit pas nocive pour les écosystèmes, la biodiversité, les terres, les ressources forestières et la qualité de l'eau, et ne contribue pas au réchauffement climatique...


En ce qui concerne les maladies animales, le rapport indique qu'elles présentent des risques systémiques auxquels il importe de remédier.

Alors que de nouveaux agents pathogènes continueront d'apparaître, des investissements dans la santé animale et les infrastructures nationales de sécurité sanitaire des aliments sont nécessaires pour réduire les risques de transmission de maladies animales aux humains. Quant aux éleveurs pauvres, ils doivent participer davantage à la lutte contre les maladies.

Lien vers le dossier de presse FAO, repris intégralement par l'AFP.
Lien vers les documents

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Julie 19/02/2010 16:48


Je ne connaissais pas encore ton blog Kerloen. Le rapport sur l'élevage ne t'a pas laissé insensible ;)


kerloen 19/02/2010 21:00


Pas vraiment non, il m'a même sérieusement remonté.
Les plus optimistes auraient pu espérer que les institutions agricoles mondiales aient une autre vision de l'avenir de l'agriculture que la croissance ad vitam de l'élevage, mais c'était
visiblement trop leur demander.

Eternel mirage de la solution technologique... Hypnos fini de nous endormir, afin que Thanatos puisse faire son oeuvre... La civilisation mondialisée du massacre industrialisé...
Non, ce rapport ne m'a pas laissé insensible...