Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 18:28

Encore une nouvelle campagne.

Puisqu'on vous le dit, c'est de votre faute, consommateurs inconscients !! Pourquoi insistez vous autant auprès de votre médecin pour les obliger à vous prescrire des antibiotiques !

Cèdent ils sous la menace de votre départ hypothétique (moi qui croyais que les médecins avaient une liste d'attente de clients longue comme le bras...) ?

Les médecins sont ils des professionnels incompétents, pour qu'on doive leur apprendre leur boulot ? Les médecins sont ils sous pression des vendeurs de médicaments ?...

Non bien sur, la santé est un travail d'équipe, c'est un partenariat. Mais si les médecins se trompent à si grande échelle, il doit quand même y avoir un grain de sable dans la machine...

Mais voyons, qu'oublie t'on la dedans... Ha, oui, suis-je bêêêêtttteeeuuux.

La moitié des consommateurs d'antibiotique... J'ai sité, nos amis les bêtes !!

Oui, vous allez me dire, la moitié, j'y vais en peut fort... Dans le monde, certainly not, en France, depuis que les antibios sont théoriquement complètement interdits comme facteur de croissance (2005), oui, peut être, disons un bon tiers. En même temps, même l'AFSSA admet dans son rapport 2006, que :

"Le suivi des utilisations antibiotiques chez l’animal se heurte à la difficulté de définir une méthodologie de recueil et d’expression des données optimales.
La multiplicité des acteurs de l’utilisation des antibiotiques et l’absence d’informatisation centralisée de ceux-ci s’accompagnent d’une grande variété de sources d’informations... La quantification et l’analyse des données recueillies nécessite le choix d’une unité d’expression des consommations antibiotiques. Si les unités décrivant l’activité thérapeutique des antibiotiques (telles que les « defined daily dose ») semblent être les plus appropriées,
leur utilisation se heurte à la multiplicité des espèces animales..."

En plus, il y a les questions de posologie... Mais en tonnage, en 2002, les animaux non humains consommaient en france plus que les animaux humains : "Le tonnage total vendu en médecine humaine est inférieur au tonnage vendu en médecine vétérinaire (728 tonnes et 1295 tonnes en 2002). Cependant la comparaison des usages humain et vétérinaire, basée sur le rapport des tonnages vendus aux masses corporelles potentiellement traitées montre que la quantité commercialisée en médecine humaine est plus importante qu’en médecine vétérinaire (201mg/kg contre 75mg/kg)."

Vous avez compris, problème d'unités, de diversité des espèces, de reccueil et de traitement des données, et on oublie les magouilles en tous genres...Oui, parce qu'en matière d'usage vétérinaire... Bon, pas d'accusations gratuites.

Bref, les chiffres sont encore relativement aléatoires...

Admettons un bon tiers, si on prend les chiffres officiels des instances officielles, histoire de ne pas me faire traiter de menteur pour botter en touche.

Donc, ok, les consom'acteurs humains, prenez conscience que vos médecins sont des charlots à la solde des fabricants de cachetons, et refusez la prescription d'antibios à chaque nez qui coule ou mal de gorge, non mais.

Et les cochons (environs la moitié des antibios vétérinaires), qu'est-ce qu'on fait ? Est ce qu'on leur balance une campagne de pub aux cochons, pour qu'ils refusent la pâtée aux antibios au premier nez qui coule ?

Parce que si les médecins sont sensibles au sirènes des labos, que dire des vétérinaires, ce ne sont pas leurs clients qui vont venir se plaindre... "Y en a marre d'être entasser comme des cochons et de chopper le premier virus qui traine... ha ben d'ailleurs, c'est un virus, alors pourquoi des antibios !! Ma doue (le cochon est souvent breton), les antibiotiques, c'est pas automatique ,  !! "

Moi j'ai bien une solution, arrêtez de manger veaux, vaches, cochons, lapins, poulets, poissons, vous participerez directement à la diminution de l'usage d'antibiotiques purement inutiles. Si vous trouvez ça impossible, élevez les dans de bonnes conditions, et tuez les vous même.

Personnellement, je déplore ne pas pouvoir appliquer cette campagne, car étant végétaliens, refuser la prescription d'un antibiotique pour mes enfants, si il y a des complications, c'est prendre le risque d'aller en prison, sans passer par la case présomption d'innocense... carences potentielles, sectarisme des parents, refus de soins, etc.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mlle Pigut 16/11/2011 10:01



La première chose qui m'est venue à l'esprit lors que j'ai entendu cette campagne, c'est "mais à qui s'adresse-t-elle : les antibiotiques, si on les utilise à tort, ils deviendront moins fort"...
Serait-ce à des enfants ? Non, ou alors de 2 ans 1/2 parce que le vocabulaire utilisé est vraiment limité... Mais après la lecture de ton article, tout s'éclaire ! En fait, cette campagne
s'adresse aux cochons. Probablement que les braves humains, forts des dernières études sur l'intelligence des cochons ont pensé qu'en leur parlant comme à des enfants de 2 ans 1/2, ils
comprendraient. Bien joué ! Allez cochons, refusez les antibiotiques avant de passer à la casserole !


Trève de plaisanterie, merci pour cet article. C'est vrai qu'en étant végétalien, en plus d'éviter une vie de souffrance aux cochons et autres êtres estampillés "mangeables", on consomme moins
d'antibiotiques, mais si on les refusait à nos enfants c'est la case prison directement en cas de problème...



kerloen 16/11/2011 10:46



Exactement, mais à qui s'adresse t'on ?!!... Ou plutôt, de qui se moque t'on ?...


L'Etat n'est plus qu'une agence de com, et de la com pour les enfants de maternelle. Ok, mettons primaire.


Je ne vais pas réitérer un article de la même veine, mais on peut faire le même article avec la campagne sur les déchets alimentaires... A pleurer... Et en général avec toutes les campagnes
ministérielles dont on connait un peu le sujet... Méchants consom'acteurs, arrêter de jeter toute ces bons aliments à la poubelle, vous affamez le monde...


chaque français jette 20kg d'aliments par ans...
20 kg * 70 millions de français = 1.4 millions de tonnes de bouffe jettée...
ok, ça fait un gros tas ça ?... bof, oui, surement...
Qui balance ces chiffres, quels sont ces chiffres ? grande campagne de l'Etat anti gaspi, grande conscience écologique.
Tant qu'on est dans les chiffres, combien de kg par jour balance un hypermarché en empêchant les pauvres et autres récupérateurs d'approcher les précieuses denrées ?... Excuses ?... Risques
sanitaires, et pour les plus honnêtes, manque à gagner.
Combien de tonnes par jours jetées par les restaurants ?... Cause, risques sanitaires... Combien ce tonnage représente dans le pourcentage de déchets alimentaires jetés par les français, les a
t'on même pris en compte dans les 1.4 millions de tonnes, pas sur du tout, puisque ce tonnage de déchets est légitimement justifié.
En revanche, le français qui jète une tranche de jambon un peu verdie, des steacks périmés, de la salade flétrie, des fruits pourris, lui, est un mauvais gestionnaire...


Société du pipot schizophrène, surconsommez pour maintenir la croissance, mais consommez éthique, écolonomique...



Labradange 15/11/2011 03:08



Excelletn article, on culpabilise sans arrêt les gens , pour l'écologie, les antibiotiques, mais on oublie de leur mentionner de réduire leur consommation de viande, faudrait tout de meme pas
pousser il y a beaucoup trop d'enjeux économiques !



kerloen 15/11/2011 09:44



Ha c'est ça !! Je savais que j'avais du louper un paramètre :)