Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:27

L'élevage intensif en appelle à son protecteur en chef, le président de tous les français... Il va finir par falloir savoir si les français se reconnaissent ou non dans cette industrie mortifère et polluante ...

Episode 1 : Les Inrocks en flagrant délit de propagande anti-élevage.

Nous sommes peut être à un tournant de la lutte contre l'élevage industriel en France. Un journal de tirage national, indépendant de tout mouvement pour le droit des animaux, a décidé de placarder, devant le Ministère de l'agriculture et la FNSEA, la couverture de leur magazine, contenant un dossier à charge contre l'industrie de la viande !!


Affichage de la Une des Inrocks "Manger de la viande tue"
Uploaded by lesinrocks. - Discover more animal videos.

Episode 2 : La réponse des syndicats adhoc (le Sniv : Syndicat national des industries de la viande et le Sncp : Syndicat national du commerce du porc TNC PC) ne c'est pas fait attendre, par une lettre ouverte au président de la République ... Après une loi contre le droit d'empêcher de chasser en rond (Art. R. 428-12-1 du code de l'environnement, merci Borloo), après l'interdiction de boycott des produits étrangers, à quand une loi interdisant de critiquer l'industrie de la viande ?...

Extraits et commentaires :

"Monsieur le Président, il faut que nos compatriotes sachent que le modèle alimentaire français n’est pas le modèle alimentaire américain. (on dirait du Bruno Le Maire... où l'inverse...) En particulier, ils doivent savoir que les pratiques des entreprises françaises des viandes n’ont rien à voir avec celles des industries javellisantes du pays du Coca Cola (Lettre ouverte à Monsieur Obama : les syndicats français sont racistes et médisants, ils portent atteinte à l'image de l'industrie de la viande américaine...). Cet auteur américain formule le voeu d’une agriculture plus familiale, de productions de qualité, sans hormones, etc… et c’est bien le système américain qu’il condamne ! (Il faut oser quand même... Rappelez moi quel système la France s'emploie à reproduire depuis la fin de la guerre ?... La particularité du modèle français est une vaste propagnde fumeuse, il est juste en retard de 10 ans... Monsieur Obama, par pitié, réagissez... Ils copient et crachent dans la soupe... NB, pour les petites différences notables, merci les activistes du droit des animaux en Europe, et accessoirement les associations de défense des consommateurs pour les hormones... )
Alors, comment se fait-il que nos magazines illustrent leur dossier de photos « d’abattoir à Chicago » (
parce qu'ils sont honnètes et que l'auteur parle des USA, mais les images sont rigoureusement les mêmes)? Est-ce que prôner la fin des productions animales ici, ce n’est pour ouvrir des marchés à nos concurrents ? (bouh, spectre de la concurrence, modèle inique, pseudo pragmatisme minable, nivellement par le bas, bref, mondialisation ultra libérale).
Sait-on que valoriser nos productions végétales françaises pour nourrir les animaux, c’est tout simplement sauver notre agriculture ? (
ha ha, oui, oui, Madame Roussef, demain, les français arrêtent les commandes de tourteaux de soja... Sauver... Les grands mots... Les gestionnaires du système s'arrosent, les autres trimeront toujours... Et les plus faibles, les animaux, continueront à payer le prix maximum...) Car supprimer (il n'est ici question que de la diminuer, malin...) la viande, c’est supprimer (les grand mots ... encore...) l’élevage (ici, industriel), c’est supprimer le débouché de nos céréales, c’est rayer l’agriculture et l’agro-alimentaire de la carte hexagonale (c'est oublier que l'hexagone a tout misé sur la viande, à coups de politiques volontaristes, que les pays se sont partagés les marchés, que pour trouver des carottes il faut aller en Italie, et que cela a toujours été dénoncé, volontairement jamais entendu, seulement par une poignée de volontaristes qu'aujourd'hui on fait mine d'écouter... mine seulement), c’est perdre nos standards de qualité (la qualité est produite par une extrème minaurité, et sert d'étendard à tous les autres), nos produits, notre modèle alimentaire (3 entrées, 2 plats, salade, fromages et desserts, cholestérol, infarctus et
accidents vasculaires cérébraux...) … et avec, plusieurs millions d’emplois directs et indirects. (Il faut des emplois pour cultiver et préparer des légumes, vous pouvez toujours prendre les gens pour des veaux, c'est oublié que les veaux sont des animaux sensibles et intelligents, mais ça, vous préférez ne pas le savoir, bande d'autruches - dans ma bouche, c'est un compliment... )"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

un voyageur qui passe 10/03/2011 19:42



Votre titre : "Manger de la viande tue ! "  moi, je dis "bien fait" les gens n'ont qu'a être végétariens !!!


La viande tue surtout les animaux que l'on élève misérablement et que l'on massacre pour justement obtenir cette viande...



kerloen 10/03/2011 20:02


"La viande tue surtout les animaux que l'on élève misérablement et que l'on massacre pour justement obtenir cette viande... " c'est l'idée oui


écodouble 18/01/2011 19:59



Dimanche soir, sur France Inter dans "le masque et la plume", les critiques littéraires ont parlé d'un livre d'un auteur américain sur la viande, sa consommation et sa production.
Je ne les ai pas trouvé très inspirés, tous carnivores qu'ils étaient autour du micro.


Bien que mangeur de viande, mais pas à tous les repas, je suis bien conscient des ravages et souffrances que génère sa production. Je vais essayer d'en manger encore moins. 



kerloen 18/01/2011 21:16



Oui, il s'agissait du livre de JS Foer, Faut-il manger des animaux ?


Je n'ai pas entendu l'émission, par contre, je recommande absolument le bouquin, qui est excellent. J'en parlerais ici quand je l'aurais terminé.