Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 22:15

Depuis 72 et le rapport Meadows, non, non , rien à changé, tout, tout va empirer, ye ye !! On a crée des clubs et des grandes messes, des dévellopements durables et/ou soutenables, des oxymores à la pelle ( qui "peuvent alors favoriser la déstructuration des esprits, devenir des facteurs de pathologie et des outils de mensonge " B Méheust), et tous les indicateurs nous montrent que le pire scénario du rapport Meadows se déroule sans entraves.

La civilisation mondiale du dévellopement insoutenable est en marche, le monde de plus en plus uniformément schizophrène, votre serviteur compris, et comme tant de blogueurs, j'écris ici pour me soigner.

Seule certitude, la lucidité individuelle est la seule piste de début de solution, telle le battement d'une aile de papillon, l'action du colibri et autre métaphore jolie.

Quel programme politique pour 2012 ? Le choc des civilisations... Un face à face Le pen/Guéant comme seul débat démocratique, voilà ce qui nous guette.

L'homme est censé avoir évolué vers un progrès, il passe son temps à faire mumuse avec ses nouveaux jouets, le nez collé à l'écran pour ne pas lever la tête et voir le mur.

En 2012, qui nous propose la fin de l'anthropocentrisme ? Qui nous vend la fin du portable ?... Personne.

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 21:21

delire.jpg

Un site qui vaut vraiment le détour...

Même l'élevage industriel de porcs est durable.

J'aime bien l'image des petits cochons reluisants sur cailleboti tout neuf...

Comme dirait l'autre, plus c'est gros, plus ça passe !

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 21:28

On tombe parfois sur des débat à n'en plus finir sur la définition du bobo, qui sont souvent très drôle. Sans y revenir, voici pour moi le véhicule emblématique du bobo, la PRIUS, ou comment polluer autant, mais pour beaucoup plus cher.

Voici un article sur le sujet qui commence a dater de quelques années, mais n'a pas pris une ride et mérite aujourd'hui plus que jamais d'être lu et diffusé.

La Prius n'a pas perdu de son aura, et le vélo couché est toujours un véhicule pour extra terrestres.

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 20:23

29/06/2011 :

Petites nouvelles de l'Islande, la petite île où rien ne se passe, ou si peu.

Suite à la non révolution, voir le bas de cet article, le pays doit mettre en place une nouvelle constitution. Laquelle est rédigée, publiée et modifée sur internet.

Tous les internautes peuvent donner leur avis sur le projet de constitution. Reste la question de la prise en compte effective de ces remarques, l'entrée obligatoire dans la "modernité". Mais il s'agit, sinon d'une révolution au moins d'une réelle évolution.

02/02/2011 :

Note de synthèse du centre d'analyse stratégique pour le ministère du Développement Durable.

Fantastique exercice de linguistique, dont on peut résumer ainsi le contenu :

Les citoyens de nos sociétés occidentales sont sous perfusion consumériste. Toute notre économie est basée la dessus et la production sur l'énergie, en tout premier lieu le pétrole;  le progrès technique et l'économie verte ne suffiront pas à nous en sortir...

"On s’accorde aujourd’hui largement sur le caractère non durable de notre modèle de consommation, excessif dans ses prélèvements comme dans ses
rejets, destructeur du climat et de la biodiversité."

Donc, "Nous devons également modifier nos comportements pour tendre vers une véritable “consommation durable”. Celle-ci nous semble devoir être définie non seulement en référence au développement durable mais surtout comme un changement profond des habitudes nées de l’essor des sociétés modernes de consommation. Les besoins des citoyens seront satisfaits par des biens et services plus économes en ressources, moins polluants et contribuant au progrès social, mais aussi par des échanges dématérialisés (location, partage, troc). Ce modèle induira une évolution de la culture et des modes de vie, où la jouissance matérielle reculera au profit d’autres pans de l’art de vivre (liens familiaux, culture, art, sport)."

On retiendra quand même que "Pour certains sociologues, le consumérisme serait devenu un instrument de “consolation” face à un lien social défaillant, pouvant aller jusqu’à l’addiction et l’hyperconsommation... La célèbre formule du premier président Bush, selon laquelle le mode de vie américain n’était “pas négociable”, a résumé un état d’esprit largement partagé aux États-Unis, bien sûr, mais aussi dans tous les pays développés."

Pour l'instant, on comprend tous la même chose, il va y avoir du sport...

En revanche et en guise de conclusion, "Elle ne saurait être assimilée à une société de la décroissance, et doit en outre être compatible avec la prospérité économique, qui devra trouver d’autres voies que celle de la dilapidation de nos ressources."

 

Il est vrai que cette politique de la satisfaction basée sur le PIB  et sur le capitalisme ultra libéral, pose à nos gouvernements dits démocratiques aujourd'hui un sérieux problème... Pour exemple la petite révolution des casseroles silencieuses Islandaise, petite car pays d'à peine 300000 âmes, classé au 2ème rend sur l'indice du développement humain - IHD 2006 ... suite à la crise bancaire de 2008, ce petit paradis économique a vu son gouvernement de droite renversé par la rue, le nouveau gouvernement de gauche renversé également, les 3 principales banques ont été renationnalisées et une nouvelle constitution va être réécrite... Au programme donc, nationalisation et dévaluation.
Un référendum a même été organisé pour savoir si les dites banques devaient ou non rembourser les investisseurs étrangers, réponse non...

C'est certain, diriger dans ces conditions, pas facile... Même une bourgade...  Mais la vraie démocratie est peut être à ce prix. Savoir si l'avenir de l'Islande sera durable, c'est une autre question... à suivre.

Non, non, mais les révolutions, ça n'arrive que dans les pays sulfureux, limite islamistes, pas dans nos démocraties européennes...

 

 

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 20:08

Après la non révolution Islandaise, faut pas rigoler, ce n'est qu'un mouvement social, pas une révolte... Aujourd'hui, la non révolution Espagnole... Hein, une révolte ?...

Meuhhhhh non, oh, attention un DSK !! Oh, non pardon, j'ai cru pendant un moment qu'il était revenu en France... On parlait de quoi déjà ?...

Les mouvements sociaux passent la vitesse supérieure...

Témoignage et liens :

"Depuis 2 semaines, le campement des indigné-e-s occupe la Plaça Catalunya dans le centre de Barcelona. Au debut, avec un discours très citoyen genre "indignez-vous", la dynamique collective basée sur la démocratie directe, l'autogestion de l'espace (avec des dizaines de tentes bibliothèque, garderie, salle de classe, cuisine, hacklab, jardin potager, clinque, et un sans fin d'autres initiatives) et l'autonomie a peu à peu donné un caractère profondément révolutionnaire (?!) à cette révolte... Tous les secteurs en lutte, santé, logement, féministes, éducation, etc. se regroupent ainsi dans la 40aine de commissions thématiques(rassemblant entre 10 et 150 personnes). C'est un peu compliqué à raconter en deux mots mais en gros des milliers de personnes de tous horizons, générations et manières de voir le monde, partageant un même malaise et une même rage se sont rencontrées et à tâtons ont construit ensemble l'espace autonome le plus immense, hétérogène et enthousiasmant que j'ai jamais vu. Et le pouvoir tremble un peu... Ce matin la police est venue pour "nettoyer" la place en vue du match de football de demain (ici le Barça c'est une véritable >religion). A 7h, les centaines de personnes qui dormaient sur place se sont ainsi vu encerclées par la police, pendant que les services municipaux detruisaient toutes les structures et remplissaient leurs camions de nos affaires. Rapidement ont commencé à se rassembler des centaines de personnes solidaires et le nombre n'a fait qu'augmenter pour arriver à peut-être 10000 autour de 13h. La masse est assise, coude a coude, pour empêcher les camions de passer et la police charge violemment. Plusieurs centaines de personnes reçoivent les coups mais résistent aux cris de "la place est au peuple !", "nous n'avons plus peur !" "el pueblo unido jamas sera vencido!"... La passion pour ce campement visible dans le regard des gens se transforme en énergie collective. Avec des fleurs ou avec des cris, assis ou en face en face, chacun-e à sa manière, s'organise et s'oppose aux agissements des flics. Peu à peu la police agit de manière complètement insensée en tirant par exemple au flashball sur des pacifistes assis par terre et ce devant les caméras de télévisions. Face à cela, l'intelligence collective et la détermination des gens rassemblés est impressionnante. La foule encercle peu à peu toute la place et les flics se replient pour protéger leur dispositif et le centre de la place. La tension monte progressivement et tout en gardant une attitude "non-violente" les gens poussent tout autour pour pénétrer sur la place. Pas à pas, avec calme et avec force la foule avance sur le cordon policier. Celui-ci est débordé de partout mais essaye un moment de garder ses positions en frappant à tout va. Avec les coups reçus, la rage des manifestant se fait chaque fois plus forte et c'est finalement complètement paniqués que les flics doivent se replier vers leur camion. Ils sont poursuivis sur 500 mètres par la foule en colère et euphorique. La place est reprise et des milliers de personnes qui hurlent "ici commence la révolution !". Certains journalistes se font eux-aussi virer de la place pendant qu'il est fermement conseillé aux autres de ne pas mentir sur les faits de ce matin aux cris de "Télévision = manipulation !". Alors voila la place est au peuple ! Depuis Barcelona nous vous invitons à occuper les places, à débattre et conspirer ensemble, à déborder la normalité !Salut i força! Visca la revolta de la plaza Catalunya!"

 http://acampadabcn.wordpress.com/?ref=spelling
http://www.elpais.com/fotogaleria/Desalojo/campamento/elpgal/20110527elpepunac_1/Zes/11
http://barcelona.indymedia.org/newswire/display/422031/index.php
http://barcelona.indymedia.org/newswire/display/422043/index.php
http://latele.cat/
Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 23:50

C'est la poule qui fait l'oeuf, ou l'inverse, enfin, il parait...

Bien entendu, il ne s'agit pas d'un charnier humain, rien à voir...

Et pourtant, nous sommes tous des cochons...

L'empathie semble être un sentiment inné. La principale cause de nos comportements moraux.
C'est le fait de ressentir de l'empathie et de se comporter de façon positive avec ses congénères qui apporte un certain plaisir. La morale comme récompence. Pas très glorieux ? Que nenni.
La peur est également un sentiment inné. A l'inverse, elle permet de se rester en vie face un un stimulus dangereux, une agression potentiellement vitale extérieure.
L'éducation consiste à savoir ce que l'on met de chaque coté de la barrière, ce que l'on préfère mettre en avant.
L'éducation, en tous cas en france, je ne parle que de ce que je connais, met tous les être vivants en concurrence. La vie est aujourd'hui une vaste porcherie industrielle, on vous coupe les oreilles et la queue, on vous donne le gite et le couvert (pour les plus chanceux, estimez vous heureux), et que le meilleur s'en sorte, il aura le droit d'être chef ou gestionnaire, ou observateur de la porcherie.
Les cochons sont mes amis, j'aime tous les cochons. Les gentils, les salauds, on est tous des cochons...
J'ai la faiblesse de penser que les gens qui ont de l'empathie pour les salauds sont les seuls capables d'accéder à ce qu'on a coutume d'appeler une certaine forme de bonheur... Je pense, mais je m'autorise à me tromper, avoir de moins en moins peur des salauds, le tout étant de savoir vers ou veut aller l'espèce qu'on appelle humain... Ce n'est pas à moi de répondre pour elle.
Certainement que l'éducation devrait enseigner la compassion pour tous les êtres vivants, la solidarité comme modèle face à la concurrence entre tous. Je tente à mon petit niveau d'intégrer ces principes à ma propre vie, en aillant malgré tout du mal à l'imaginer possible à un niveau global, trop de mal à remettre les compteurs à zéro, on est ce qu'on a subit. 
Malgré ce qu'il a fait et ce qu'il continue de faire avec frénésie, je n'arrive pas a haïr l'être humain, et pourtant... empathie pour cette immense porcherie industrielle...

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 09:23

Non que je n'en sois pas persuadé :), mais c'est un argument régulièrement resservi aux végétariens de tous poils.

Excellent article sur le Post, décrivant un protocole scientifique visant à comparer l'empathie ressentie par des omnivores, des végétariens et des vegans.

Premières conclusions : Le végétarisme pour des raisons éthiques (éviter la souffrance des animaux) est associée à un fonctionnement neurologique différent et à une plus grande empathie envers les humains.

La plupart des humains n'étant pas végétariens de naissance, on est donc certain que cela n'est pas inné et que ça se travaille... Le végétarisme serait il bien une composante à par entière de l'humanisme... Et pas une sorte d'anti-humanisme, merci Monsieur Descartes.

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 22:01

La seule façon de faire avancer les choses face au pouvoir de destruction de la financiarisation des rapports humains et à notre  environnment, l'action directe, la désobéissance civile...

L'activisme social et environnemental, la deuxième cible de la force anti-terroriste aux USA. Superbe émission.

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 10:31

Quand il s'agit de remettre en cause les quelques "avancées" en faveur de la prise en compte de l'environnement qui permet, rappelons le, la survie des espèces, les économistes se posent soudain des questions à long terme...

Ils remettent en cause tous les soit disant effets économiques bénéfiques du Grenelle... Il ne s'agit pas de n'importe quels économistes, puisque ce sont ceux de l'Etat !! Ceux-ce même qui s'inquiète, docn, du devenir de la bourse de tous les français... Voilà qu'ils se demandent si le Grenelle , ça ne va pas finir par leur coûter des sous finallement... Seraient ils pessimistes sur le retour d'investissement du sauvetage des banques, censé faire faire une plus value à l'Etat de quelques 2 milliards d'€, selon notre chef des économistes Ministériel...

Les politiques sont censés donner du sens, au moins, Borloo, en toute mauvaise fois, faisait semblant ! Aujourd'hui, le masque est tombé, tous dans le mur, pleins gaz !!

Rappelons aux banquiers et aux économistes qu'ils sont des espèces mortelles, comme les autres. Tout ne se mesure pas en dollars ou en euros...

Le plus pathétique, voir cynique, on n'en pleure, c'est que le modèle économique prospectif utilisé se nomme honteusement Mésange !!

On enterre le Grenelle avec un modèle nommé Mésange...

Arnaud Gossement twittait hier que l'Environnement était très mal barré... C'est l'humanité qui par en sucette...

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 12:38

500 morts estimés en 30 ans... peut être quelques vies sauvées en échange, du moins faut-il l'espérer. Pas de quoi justifier évidemment, scandale, vrai.

 

C'est bien entendu l'occasion de rappeler que l'expérimentation animale est une vaste fumisterie, et qu'il est plus que temps dans un monde "civilisé" de passer aux tests sur matériel humain, et que l'Europe vient encore de reculer face aux lobbies de l'expérimentation animale, des chercheurs qui ne savent faire autre chose que des "tests" sur des victimes innocentes, mais la question du jour n'est pas là.

Autres chiffres, autre réalité, la chasse.

360 morts en 12 ans. Je ne parle pas du massacre annuel d'environ 40 millions d'animaux, mais bien des dommages collatéraux humains (faut ce qu'y faut...)...Humanisme, humanisme...

  chasse stat

Données issues du site de la ligue ROC, tirées des statistiques

de l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage

 

 

 

 

 

Alors Madame Kosciusko-Morizet, toujours autant de convictions ? Mme Roselyne Bachelot-Narquin avait interdit le médiator en nov 2009, allez vous interdire la chasse ?

Syllogisme éronné ?

Le médiator fait 500  morts en 30 ans.
Le médiator est interdit.
La chasse fait 360 morts en 12 ans.
Elle doit être interdite.

La voiture fait 4000 morts par ans, doit-on interdire la bagniole ? oui.
Doit-on interdire la mort ? Bien sur, autant que faire ce peut, la mort violente, inattendue, inacceptable.

On a tous le droit de l'apprivoiser, la préparer,  la rendre acceptable, l'accepter. Nous, les milliards d'autres animaux que l'on massacre allègrement sans raison valable. Et ne me parlez pas de gastronomie.

Pour terminer , un article très intéressant sur la corrélation entre les caractéristiques du taux de décès par région en France par arme à feu et le taux de chasseurs... L'actualité dénonce systèmatiquement les violences par armes de guerre, et le gouvernement réagi par la législation, mais celle si sont statistiquement anecdotiques. Les armes qui tuent en France sont les bons vieux calibres 12...

Repost 0
Published by kerloen - dans Désir d'avenir
commenter cet article