Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 18:28

Encore une nouvelle campagne.

Puisqu'on vous le dit, c'est de votre faute, consommateurs inconscients !! Pourquoi insistez vous autant auprès de votre médecin pour les obliger à vous prescrire des antibiotiques !

Cèdent ils sous la menace de votre départ hypothétique (moi qui croyais que les médecins avaient une liste d'attente de clients longue comme le bras...) ?

Les médecins sont ils des professionnels incompétents, pour qu'on doive leur apprendre leur boulot ? Les médecins sont ils sous pression des vendeurs de médicaments ?...

Non bien sur, la santé est un travail d'équipe, c'est un partenariat. Mais si les médecins se trompent à si grande échelle, il doit quand même y avoir un grain de sable dans la machine...

Mais voyons, qu'oublie t'on la dedans... Ha, oui, suis-je bêêêêtttteeeuuux.

La moitié des consommateurs d'antibiotique... J'ai sité, nos amis les bêtes !!

Oui, vous allez me dire, la moitié, j'y vais en peut fort... Dans le monde, certainly not, en France, depuis que les antibios sont théoriquement complètement interdits comme facteur de croissance (2005), oui, peut être, disons un bon tiers. En même temps, même l'AFSSA admet dans son rapport 2006, que :

"Le suivi des utilisations antibiotiques chez l’animal se heurte à la difficulté de définir une méthodologie de recueil et d’expression des données optimales.
La multiplicité des acteurs de l’utilisation des antibiotiques et l’absence d’informatisation centralisée de ceux-ci s’accompagnent d’une grande variété de sources d’informations... La quantification et l’analyse des données recueillies nécessite le choix d’une unité d’expression des consommations antibiotiques. Si les unités décrivant l’activité thérapeutique des antibiotiques (telles que les « defined daily dose ») semblent être les plus appropriées,
leur utilisation se heurte à la multiplicité des espèces animales..."

En plus, il y a les questions de posologie... Mais en tonnage, en 2002, les animaux non humains consommaient en france plus que les animaux humains : "Le tonnage total vendu en médecine humaine est inférieur au tonnage vendu en médecine vétérinaire (728 tonnes et 1295 tonnes en 2002). Cependant la comparaison des usages humain et vétérinaire, basée sur le rapport des tonnages vendus aux masses corporelles potentiellement traitées montre que la quantité commercialisée en médecine humaine est plus importante qu’en médecine vétérinaire (201mg/kg contre 75mg/kg)."

Vous avez compris, problème d'unités, de diversité des espèces, de reccueil et de traitement des données, et on oublie les magouilles en tous genres...Oui, parce qu'en matière d'usage vétérinaire... Bon, pas d'accusations gratuites.

Bref, les chiffres sont encore relativement aléatoires...

Admettons un bon tiers, si on prend les chiffres officiels des instances officielles, histoire de ne pas me faire traiter de menteur pour botter en touche.

Donc, ok, les consom'acteurs humains, prenez conscience que vos médecins sont des charlots à la solde des fabricants de cachetons, et refusez la prescription d'antibios à chaque nez qui coule ou mal de gorge, non mais.

Et les cochons (environs la moitié des antibios vétérinaires), qu'est-ce qu'on fait ? Est ce qu'on leur balance une campagne de pub aux cochons, pour qu'ils refusent la pâtée aux antibios au premier nez qui coule ?

Parce que si les médecins sont sensibles au sirènes des labos, que dire des vétérinaires, ce ne sont pas leurs clients qui vont venir se plaindre... "Y en a marre d'être entasser comme des cochons et de chopper le premier virus qui traine... ha ben d'ailleurs, c'est un virus, alors pourquoi des antibios !! Ma doue (le cochon est souvent breton), les antibiotiques, c'est pas automatique ,  !! "

Moi j'ai bien une solution, arrêtez de manger veaux, vaches, cochons, lapins, poulets, poissons, vous participerez directement à la diminution de l'usage d'antibiotiques purement inutiles. Si vous trouvez ça impossible, élevez les dans de bonnes conditions, et tuez les vous même.

Personnellement, je déplore ne pas pouvoir appliquer cette campagne, car étant végétaliens, refuser la prescription d'un antibiotique pour mes enfants, si il y a des complications, c'est prendre le risque d'aller en prison, sans passer par la case présomption d'innocense... carences potentielles, sectarisme des parents, refus de soins, etc.

 

Repost 0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 13:50

Si si, quand on déploie des banderoles et qu'on s'enchaine pacifiquement dans une arène pour tenter d'éviter le massacre en paillettes de 6 taureaux boutonneux par des boutonneux en froux froux, cela constitue un attentat... Au moins au yeux d'humains assoiffés de sang, pressés de voir des presques gamins assassiner en public des presques taureaux, après quelques menues tortures.

Quand on attente ainsi à la liberté de tuer en toute sauvagerie costumée, cela mérite bien une petite correction... Et cette bande de terroristes l'a reçu, sa correction.

Les petits meurtres entre amis ont pu se dérouler quand même... Le déshonneur est doublement sauf.

Repost 0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 20:28


Montage pour la manif anti-corrida du 28 mai 2011 par jeromelescure

 

anti-corrida-patrimoine-immateriel

  Si vous n'avez pas pu vous rendre à paris le 28 mai, vous pouvez encore signer la pétition en ligne !

Tous (1200, c'est déjà pas si mal...) à Paris le 28 mai ! Pourquoi ? (CR de la manifestation)

Participez à toutes les actions pour que la France ne devienne pas le porte drapeau d'un combat qui n'est pas le sien, le porte drapeau des aficionados !!

Que certains artistes estiment que la corrida puisse s'apparenter à une catharsis et un art appartient au domaine de l'avis personnel, du mien dérangé... Mais que cela soit reconnu par l’Etat français est un véritable scandale !!

Ce qui est interdit par la loi et simplement toléré par dérogation tout à fait inadmissible d'une soi-disant tradition locale a donc en plus été reconnu par l'Etat Français comme un patrimoine culturel !

La France est non seulement le seul pays à avoir oser ce type de démarche, mais en plus en toute discrétion, avec la certitude de déclencher un tollé général...

Ce fonctionnement est vraiment un symptôme de nos démocraties malades...

Que cherche un ministre en adoptant de telles décisions, vouées à être supprimées (je prends le risque, sachant que l'opinion publique ne pourra pas laisser sans suite un tel déni de démocratie... Un site spécialement crée pour informer et rassembler les mécontents) ?

Créer du bruit médiatique... Faire plaisirs à toute la petite bande de futurs électeurs listée plus bas ?... Certe ça fait du monde, et du beau...

Une décision prise en catimini présidentielle ? Le président est aficionado- dépendant, ou il veut la tête de son ministre de la culture ?...

Une chose est sure, les grandes entreprises et les lobbies dirigent le monde, et pour citer un de ses dignes représentants, "les instances européennes considèrent l'activité des lobbyistes comme nécessaire au bon fonctionnement de la démocratie" (Thierry Coste).

L'Europe est d'ailleurs bien connue pour son exemplarité démocratique...

Thierry Coste&Co ont vraiment bien travaillé...

Pour info, intérêts représentés par "Lobbying & Strategies", société de "bons" conseils de Monsieur Coste :

Fédération Nationale des Chasseurs (FNC), Syndicat National des Vétérinaires d'Exercice Libéral (SNVEL), Comité Guillaume Tell regroupant les organisation suivantes : FNC, Fédération Française de Tir, ANTAC, Chambre syndicale des Armuriers, Chambre Syndicale des Distributeurs d'Armes de Loisir et de Sport, Fédération Ball-Trap, Comité Noé regroupant les utilisateurs d'animaux, syndicats agricoles, association de chasse, de pêche, du cirque, société centrale canine, Groupe Beretta, Groupe Pizzorno Environnement.

Prière de ne pas rire, ces bons gens sont les principaux pourvoyeurs d'armes du pays.

Repost 0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 09:22

La preuve au 20h d'hier soir...


TV-GoloFIN par geoscopus

Repost 0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 08:12

Excellente reportage sur le végétarisme, à voir et à partager sans aucune modération !!

Repost 0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 14:32

La "gastronomie française" est entrée au musée, on va en profiter pour ajouter encore un peu plus de souffrance dans vos hamburgers !!

La stratégie de Quick en ce moment semble être de vouloir faire sa pub par ses détracteurs.  (Ajoût retrospectif de la dernière en date, terrasser un enfant à coups de hamburger, un peu osé, j'ai peur que ce soit un peu contre productif)...

En temps normal, j'aurais donc fermer ma gueule, mais là, du fois gras dans des hamburgers !!... Notre société est complètement malade, à la masse. Démocratisation d'un produit de luxe ?!... Quand vous achetez des hamburger au fois gras, vous achetez du fois malade, malaxé avec de l'eau, de l'huile et de l'émulsifiant. De la mayonnaise allégée de stéatose hépathique...

Si vous voulez jouer les riches, faites le au moins correctement... On se fout de votre gueule, et de la même  façon, vous vous foutez de la gueule des animaux que vous mangez. On n'a toujours besoin d'un plus petit que soi...

Pour en savoir plus sur le fois gras, allez sur un vrai site d'information, militants, certe, mais honnètes et justes.

Quick, entre vous et nous, c'est une histoire d'horreur.

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 14:32

A la faveur d'une réedition dans le Post, je viens de découvrir cet excellent article de Végébon sur le finacement agro-industriel par les deniers publics.

J'avais dans l'idée de faire cette synthèse sur la pompe à impôt qu'est l'industrie de la viande, notemment à cause du triple effet Kisscool, subvention des céréales pour nourrir les animaux, subvention de l'éleveur, subvention de l'abatteur/exportateur. Le morceau de Bidoche, comme le train, sifflera  3 fois des subventions.

Mais cet arrêt des subventions publiques est préparé depuis de nombreuses années en redistribuant la terre des petites exploitations aux grosses, afin de remplacer les paysans par des entrepreneurs, capables de trouver leurs propres sources de financement. L'énergie verte est sur ce point une formidable opportunité. L'agro-industrie sera donc peut être bientôt réellement financièrement indépendante, et d'autant plus morbide et dangereuse...

publions, partageons, diffusons, le modèle d'élevage français.

« Notre modèle agricole et alimentaire est un facteur d’identité dans notre pays. […] Il doit être aussi un exemple et un modèle pour le monde » Bruno Le Maire.
Amen

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:22

Si il est une urgence pour l'humanité, et pour les animaux, c'est le fin du massacre industrialisé. Si vous avez encore des doutes, voici un conseil de lectures incontournables.

Bonus : Débat sur le bouquin de Safran Foer dans cafe Picouly, ou "pourquoi devenir végétalien ?"

 

"Faut-il manger les animaux" - Café Picouly - 11 février 2011 from Sébastien Arsac on Vimeo.

Ou là : L214 on Face de bouc


Eternel treblinka Un Eternel Treblinka (Charles Patterson)

L'industrialisation de la mort des animaux (invention des abattoirs) a rendu envisageable le massacre industriel des humains en vue d'exterminer une partie de la population humaine jugée "inférieure", rabaissée au rang de "simple animal"(invention des camps de concentration et d'abattage, on omet toujours de le rajouter).
S'interdire de comparer les deux, vise souvent à justifier que le massacre des animaux est défendable (faut bien manger...), alors que celui des juifs, est indicible, impensable tellement c'est horrible, presque incroyable, ce qui pousse même certains à l'incroyable, la possibilité même de le nier... Notre devoir est donc bien de démonter et démontrer les mécanismes qui l'on rendu possible.
Malheureusement, la Shoah a existé, et bien des massacres d'êtres humains depuis, malgré le "plus jamais ça"...
"Tant qu'il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille." disait Tolstoï. Donner la mort n'a jamais et ne sera jamais un acte anodin. Que ce soit à un humain, ou un animal.

Faut-il manger des animaux  Jonathan Safran Foer    JSFoer FIMA

Les mouvements animalistes, ainsi que beaucoup de critiques d'ailleurs, reproches à Jonathan Safran Foer de ne parler que des animaux que nous mangeons, et de ne pas condamner la consommation pure et simple des animaux, peut être le ressentiment d'avoir été berné par l'image du contenu évoquée par le titre . Or il m'apparait à moi que dans tout ce bouquin, JSF n'a qu'une cible, tout son argumentaire et son style littéraire ne vise qu'un but, démontrer l'horreur et l'urgence d'abattre l'industrie de la viande. Eating Animals et Bidoche, écrits en parallèle des deux cotés de l'atlantique sont des livres de leur époque, étrangement, ou plutôt logiquement identiques, car sortis d'une impérieuse nécessité, celle de démonter le système de l'industrie de la viande.


bidocheBidoche (Fabrice Nicolino)

Site du livre
"Alors, et ce livre ? Je crois, je sais même que les informations qu’il contient n’ont jamais été rassemblées en langue française. Il permet de comprendre la naissance et l’étonnant développement de l’élevage industriel, qui sacrifie plus d’un milliard d’animaux par an en France. J’ai beaucoup, beaucoup travaillé pour vous offrir le meilleur de ce qu’on peut trouver en cette année 2009."  Fabrice Nicolino
Certaines informations sont peut être déjà obsolètes, par exemple les 18 % d'émissions de GES liées à la production des animaux de bouche données par la FAO en 2006 semblent avoir été largement sous estimées et représenteraient en fait environ la moitié des émissions (selon le rapport livestock and climate change de Robert Goodland et Jeff Anhang)... l'avenir le dira...

Qui se soucie que les "3/4 des ouvriers qui travaillent en abattoir arrêtent dans les 2 mois suivant leur embauche"?
Ce livre est un formidable pavé dans la mare de l'immonde industrie de la viande made in france.

Repost 0
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 22:23
Pourquoi les gendarmes n'ont ils pas appliqué ce 2 octobre 2010, le délis d'entrave à la chasse instauré par Maître Borloo, sur son ancien arbre perché, par décret en cadeau à ses électeurs carnassiers qui viennent parfois égorger leurs victimes sous vos fenêtres, voir dans votre jardin, le dimanche midi.
Ce 2 octobre 2010, donc, où de braves lapins courageux sont venus s'interposer pour défendre leur congénaire chevreuil, cerf ou même un nuisible renard...
Peut-être par peur du ridicule... Mettre une amande à un lapin désarmé, en état de légitime défense, face à de dangereuses meutes de chiens affamées, d'hommes avides de sang, armés de longs couteaux, de fusils...
Ridicule, il l'eut été, tout comme le ministre ayant pondu cet inique décret de la soi disant république bananière.
Repost 0
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 12:55

Il était une fois un joli petit mustélidé (belette, fouine, vison, etc.) qui se promenait dans la campagne, et qui septembre venu, ne sortait plus de son terrier car fiché comme dangereux nuisible. Pensez donc, il grimpe dans vos greniers et fait son nid dans la laine de verre (pouah, quelle idée...). Plus grave, il égorge vos poulettes le soir venu. (Qu'on dit...)

Il est rare, assez pour le signaler, que l'Etat, par son représentant régional du ministère de l'écologie, à savoir la Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement, titille les chasseurs (hors des dates d'ouverture, ça c'est le jeu...). Surtout que son voisin la Direction Régionale de l'Agriculture et de la Forêt, est chargé de caresser les chasseurs et les agriculteurs dans le sens du poil, et qu'au niveau départemental, ces entités sont censées avoir fusionné sous casquette Préfectorale...

Si vous avez du mal à suivre, pas de panique, les agents aussi...

Donc je résume, au niveau régional, la DREAL dépend du Ministère Borloo, au niveau départemental, la DDTM (fusion DDAF/DDE), dépend du Préfet.

Bref, la DREAL (donc là c'est Borloo) de Haute Normandie se sent pousser des ailes (a pour mission ) et rédige des notes sur l'intérêt économique de la protection de la biodiversité (2010, année de la biodiversité, Nagoya lala, tout ça...), dont une sur les mustélidés,  présentée à la Commission Départementale de la Chasse et de la Faune Sauvage (CDCFS) de l’Eure (27).

Et paf, cela rentre en conflit direct avec la même directive de Monsieur Borloo qui souhaita donner aux fédérations de chasseurs le statut de protecteurs de l'environnement, et ainsi leur permettre d'aller directement dans nos écoles expliquer aux enfants que la belette est un dangereux malfaiteur !! A ce propos, signez la pétition !!  Et par la même occasion, cherchez l'erreur...

Source : Communiqué du 09/11/2010 du RAC

Repost 0