Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:22

Si il est une urgence pour l'humanité, et pour les animaux, c'est le fin du massacre industrialisé. Si vous avez encore des doutes, voici un conseil de lectures incontournables.

Bonus : Débat sur le bouquin de Safran Foer dans cafe Picouly, ou "pourquoi devenir végétalien ?"

 

"Faut-il manger les animaux" - Café Picouly - 11 février 2011 from Sébastien Arsac on Vimeo.

Ou là : L214 on Face de bouc


Eternel treblinka Un Eternel Treblinka (Charles Patterson)

L'industrialisation de la mort des animaux (invention des abattoirs) a rendu envisageable le massacre industriel des humains en vue d'exterminer une partie de la population humaine jugée "inférieure", rabaissée au rang de "simple animal"(invention des camps de concentration et d'abattage, on omet toujours de le rajouter).
S'interdire de comparer les deux, vise souvent à justifier que le massacre des animaux est défendable (faut bien manger...), alors que celui des juifs, est indicible, impensable tellement c'est horrible, presque incroyable, ce qui pousse même certains à l'incroyable, la possibilité même de le nier... Notre devoir est donc bien de démonter et démontrer les mécanismes qui l'on rendu possible.
Malheureusement, la Shoah a existé, et bien des massacres d'êtres humains depuis, malgré le "plus jamais ça"...
"Tant qu'il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille." disait Tolstoï. Donner la mort n'a jamais et ne sera jamais un acte anodin. Que ce soit à un humain, ou un animal.

Faut-il manger des animaux  Jonathan Safran Foer    JSFoer FIMA

Les mouvements animalistes, ainsi que beaucoup de critiques d'ailleurs, reproches à Jonathan Safran Foer de ne parler que des animaux que nous mangeons, et de ne pas condamner la consommation pure et simple des animaux, peut être le ressentiment d'avoir été berné par l'image du contenu évoquée par le titre . Or il m'apparait à moi que dans tout ce bouquin, JSF n'a qu'une cible, tout son argumentaire et son style littéraire ne vise qu'un but, démontrer l'horreur et l'urgence d'abattre l'industrie de la viande. Eating Animals et Bidoche, écrits en parallèle des deux cotés de l'atlantique sont des livres de leur époque, étrangement, ou plutôt logiquement identiques, car sortis d'une impérieuse nécessité, celle de démonter le système de l'industrie de la viande.


bidocheBidoche (Fabrice Nicolino)

Site du livre
"Alors, et ce livre ? Je crois, je sais même que les informations qu’il contient n’ont jamais été rassemblées en langue française. Il permet de comprendre la naissance et l’étonnant développement de l’élevage industriel, qui sacrifie plus d’un milliard d’animaux par an en France. J’ai beaucoup, beaucoup travaillé pour vous offrir le meilleur de ce qu’on peut trouver en cette année 2009."  Fabrice Nicolino
Certaines informations sont peut être déjà obsolètes, par exemple les 18 % d'émissions de GES liées à la production des animaux de bouche données par la FAO en 2006 semblent avoir été largement sous estimées et représenteraient en fait environ la moitié des émissions (selon le rapport livestock and climate change de Robert Goodland et Jeff Anhang)... l'avenir le dira...

Qui se soucie que les "3/4 des ouvriers qui travaillent en abattoir arrêtent dans les 2 mois suivant leur embauche"?
Ce livre est un formidable pavé dans la mare de l'immonde industrie de la viande made in france.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Un voyageur qui passe 12/02/2011 15:36



Mon rêve : Que l'humanité devienne un jour végétarienne... seulement à ce stade là, nous pourrons dire que nous avons évolué !


Juliette (Un voyageur qui passe)



kerloen 13/02/2011 00:27



J'aime à penser que le vegetarisme est la suite logique de l'évolution de l'espèce :)


Un début de preuve...