Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • Est-il trop tard pour être pessimiste ...
  • : Pourquoi le crapaud qui fume ? Parce l'être humain est le seul animal assez sadique pour faire ce genre de saloperies, et parce qu'a l'image du crapaud, il s'empiffrera jusqu'à exploser, sans aucune chance de rien recracher...
  • Contact

Recherche

Lait vache : souffrances insoupçonnées des produits laitiers.

Le modèle agricole Français !

Little_banniere-salon-agriculture-2011.png

N'hésitez pas à commenter, ce lieu est fait pour échanger, même, et peut être surtout, si on n'est pas d'accord...

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 21:42

Quelques remarques issues de la lecture d'une dépêche AFP pour la sortie de la "réflexion stratégique sur une alimentation durable" publiée par l'INRA et le CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) et reprise dans le livre : "Pour une alimentation durable, éditions Quae (286p, 32 euros)"
Ce n'est pas pour les pauvres, mais pour les professionnels et les faiseurs d'opinions.

Extrait dépêche AFP...
"Manger des fruits et légumes, c'est bon pour la santé, pas pour la planète"
Rien que ça...

Démonstration que le flexitarisme serait en fait plus mauvais pour la planète, suivez bien, c'est vicieux, compliqué, et louche...

"Il apparaît ainsi que les hommes ont un impact carbone supérieur à celui des femmes (4,7kg équivalent CO2/j pour les hommes contre 3,7 pour les femmes), particulièrement parce qu'ils mangent davantage. Ils consomment aussi davantage de viandes rouges ou de charcuteries, dont l'impact carbone est dix fois plus élevé que celui des fruits et légumes.
Les chercheurs ont comparé ensuite l'impact de l'alimentation nutritionnellement adéquate - riche en certains nutriments et à faible densité énergétique, où les produits végétaux constituent une grande part de la consommation - et celui d'une alimentation à base de viande.
Ils ont dû constater que la qualité n'avait pas à voir avec l'impact carbone.
Ainsi, chez les hommes, l'impact carbone est le même quelle que soit la qualité de la nourriture. Quant aux femmes, celles qui mangent le mieux ont l'alimentation qui entraîne le plus d'impact carbone, a souligné Nicole Darmon devant la presse.
Car pour compenser l'absence relative de viande, on mange des aliments peu impactants - yaourts, fruits et légumes, féculents - mais en grande quantité.
Manger bien, c'est manger beaucoup d'aliments avec peu de densité énergétique, note-t-elle."

A noter qu'ils n'osent quand même pas remettre en cause que consommer moins de viande et plus de légume est l'alimentation nutritionnellement adéquate. On est pas la pour contrecarrer le PNNS.
Mais en comparant la dite alimentation et une alimentation beaucoup plus carnée, surprise... On se baffre de légumes et de produits peu "denses" pour "compenser"... quoi, ben, le manque...
Le manque de quoi ? de la protéine idéale et dense, le steack... alors on bouffe 5 yaourts, 3 salades, 500g de pates, 200g de gruyère, 200g de haricots verts...

Bref, dans l'étude, on ne tient pas compte de ce qu'on devrait faire pour manger mieux et moins impactant, mais de ce que les gens font en suivant les infos publiés dans les magasines, et on démontre avec ça que non, décidément, pour l'environnement, il vaut mieux consommer de la merde, au final c'est pas plus mal...
Evidemment, plus personnes aujourd'hui (dans nos contrées) ne consomme de légumineuses et de noix, aliments très "denses" et qui obligent les dits chercheurs à récommencer leur étude à zéro... zut...

Bref, quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage...

Ha oui, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement. C'est sur, les légumineuses et les noix pour la consommation humaine, c'est mauvais pour le développement agronomique... Les noix, ça pousse tout seul, y a juste à ramasser et à manger, pas très rentable, les légumineuses, ça n'est pas gourmand en amendement, ça nourrit le sol en azote et l'ameublit pour les autres culture, ce n'est donc pas très bon non plus pour le développement agronomique...
Tout ça ce n'est pas bon pour le commerce et le PIB...

Bon, j'arrête parce que toute cette machine de guerre au service de l'industrie de la viande fini par m'énerver... Je dirais que ça m'énerve encore plus si ces scientifiques ont le sentiment de bien faire leur travail...

Une analyse intéressante de l'étude stratégique

Partager cet article

Repost 0
Published by kerloen - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

mamapasta 18/12/2011 21:15


j'ai soudainement envie d'un nut-roast et tant pis pour le PIB